Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec

Méthodes d'analyses suggérées pour les abat-poussières

Référence : Norme BNQ 2410-300/2009, Produits utilisés comme abat-poussières pour routes non asphaltées et autres surfaces similaires.


Titre de la méthode Code de la méthode

Sels (CaCl2, MgCl2, etc.)

  Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d’argon MA. 200 – Mét. 1.2
Détermination des cyanures: méthode colorimétrique automatisée avec l'acide isonicotinique et l'acide barbiturique - distillation manuelle MA. 300 – CN 1.2
Détermination des dibenzo-para-dioxines polychlorés et des dibenzofuranes polychlorés : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplé à un SM MA. 400 – D.F. 1.1

Détermination des composés phénoliques : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse après dérivation avec l’anhydride acétique1

MA. 400 – Phé 1.0
Détermination des composés organiques volatils dans l'eau et les sols : dosage par « Purge and Trap » couplé à un chromatographe en phase gazeuse et à un spectromètre de masse2 MA. 400 – COV 2.0
Détermination des chlorobenzènes : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse MA. 400 – Clbz 1.0
Détermination des hydrocarbures aromatiques polycycliques : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse MA. 400 – HAP 1.1
 
1 Parmi les phénols, le 2,4-dinitrophénol n’est pas analysé car il est très difficile voir impossible à bien dériver.
2
Parmi les composés organiques volatils, le 1,2,3-triméthylbenzène n’est pas analysé par cette méthode, seuls 2 de ses isomères le sont.

Lignosulfates

  Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d’argon MA. 200 – Mét. 1.2
Détermination des cyanures : méthode colorimétrique automatisée avec la pyridine et l’acide barbiturique – distillation manuelle MA. 300 – CN 1.2
Détermination des dibenzo-para-dioxines polychlorés et des dibenzofuranes polychlorés : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplé à un SM MA. 400 – D.F. 1.1
Détermination des composés phénoliques : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse après dérivation avec l’anhydride acétique1 MA. 400 – Phé 1.0
Détermination des composés organiques volatils dans l'eau: dosage par « Purge and Trap » couplé à un chromatographe en phase gazeuse et à un spectromètre de masse2 MA. 400 – COV 2.0
Détermination des biphényles polychlorés, des chlorobenzènes et des hydrocarbures aromatiques polycycliques : extraction et purification sur phase solide (SPE) et dosage par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse MA. 400 – SPE-BPC/Clbz/HAP 1.0
 
1 Parmi les phénols, le 2,4-dinitrophénol n’est pas analysé car il est très difficile voir impossible à bien dériver.
2
Parmi les composés organiques volatils, le 1,2,3-triméthylbenzène n’est pas analysé par cette méthode, seuls 2 de ses isomères le sont.

Produits liposolubles (type huile parafinique)

  Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d’argon MA. 200 – Mét. 1.2
Détermination des cyanures : méthode colorimétrique automatisée avec la pyridine et l’acide barbiturique – Distillation manuelle MA. 300 – CN 1.2
Détermination des dibenzo-para-dioxines polychlorés et des dibenzofuranes polychlorés : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplé à un SM MA. 400 – D.F. 1.1
Détermination des composés phénoliques : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse après dérivation avec l’anhydride acétique 1, 2 MA. 400 – Phé 1.0
Détermination des composés organiques volatils dans l'eau : dosage par « Purge and Trap » couplé à un chromatographe en phase gazeuse et à un spectromètre de masse3 MA. 400 – COV 2.0
Détermination des chlorobenzènes : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse MA. 400 – Clbz 1.0
Détermination des hydrocarbures aromatiques polycycliques : dosage par chromatographie en phase gazeuse couplé à un spectromètre de masse MA. 400 – HAP 1.1
 
1 Il est important de préciser que la méthode ne couvre pas officiellement ce type de matrices, elle ne prévoit pas le traitement d’huiles. Les phénols pourraient être extraits à l’aide d’un solvant et le solvant serait ensuite analysé de la même façon que ce qui est habituellement fait avec les matrices sols.
2 Parmi les phénols, le 2,4-dinitrophénol n’est pas analysé car il est très difficile voir impossible à bien dériver.
3
Parmi les composés organiques volatils, le 1,2,3-triméthylbenzène n’est pas analysé par cette méthode, seuls 2 de ses isomères le sont.
Évaluation de la page En savoir plusDans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.
À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile

Barre de navigation

| Plan du site | Accessibilité | Accès à l'information |

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2021